Arabic AR Chinese (Simplified) ZH-CN Dutch NL English EN French FR Portuguese PT

Algérie: encore un vendredi de forte tension à Alger

« Non à l’élection du 4 juillet », « Non aux militaires au pouvoir », peut-on lire sur l’une des banderoles postées sur Twitter.

Ce vendredi, le climat est particulièrement tendu, bien plus que les vendredis précédents. Pour accéder au centre-ville, il faut passer de nombreux barrages de policiers. Plusieurs sources affirment que les Kabyles et les jeunes sont refoulés. Au centre-ville, la police empêche depuis ce vendredi matin l’accès aux marches de la grande poste, des camions de police divisent la place en deux. Des premiers témoignages font état de coups de matraques et de manifestants blessés. Ces derniers, de plus en plus nombreux, veulent briser le cordon.

C’est le 13e vendredi consécutif de manifestations en Algérie et plusieurs appels ont été lancés : appel à la mobilisation pour demander le départ du président de transition et du chef du gouvernement considérés comme des figures de l’ancien régime ; appel aussi contre l’organisation de la présidentielle prévue le 4 juillet prochain.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Powered by Live Score & Live Score App