Arabic AR Chinese (Simplified) ZH-CN Dutch NL English EN French FR Portuguese PT

Meurtre Bineta Camara: l’arrestation et la confession du présumé tueur aux enquêteurs.

Suite à l’assassinat de Bineta Camara, fille du directeur général de l’Agence de développement local (Adl), trouvée morte dans le domicile familial sis à Sarél Guiléle. Le travail des experts a permis d’identifier formellement le meurtrier présumé : Pape Alioune Fall 33 ans, voisin de la victime. Il serait un proche du directeur de l’Agence de développement local, père de la défunte. Pape Alioune Fall le meurtrier de Bineta a coupé le jeûne hier chez Malal Camara.

Il se serait rendu même à la maison mortuaire où il accueillait, comble du cynisme, et consolait ceux qui venaient présenter des condoléances. 
Des preuves scientifiques indéniables attestent de sa culpabilité et pour cause. Dès qu’ils sont arrivés sur la scène de crime, les experts de la Dpts se sont intéressés à des traces de sang et de sperme trouvées sur les habits de la victime. Même si Bineta Camara n’a pas été pénétrée comme le confirment l’autopsie et le certificat de genre de mort, il n’en demeure pas moins que son bourreau, en vrai sadique, a joui sur elle. 

Les analyses ont vite fait de révéler que le sang n’était pas celui de la victime mais de son assaillant qu’elle a blessé en tentant de se défendre. Mieux, elles ont conduit à Pape Alioune Fall qui a été discrètement cueilli avant que d’autres preuves ne viennent encore l’accabler. Selon des sources judiciaires sûres, les experts ont détecté des minuscules traces de sperme sur le caleçon que Pape Alioune Fall portait le jour des faits et qu’il a lavé de suite. Il se trouve que ce sperme correspond à celui trouvé sur les habits de la victime. Dans un premier temps, Pape Alioune Fall jurait qu’il avait eu des rapports sexuels avec son épouse avant de lâcher le morceau après la découverte d’une énième preuve : le téléphone de Bineta Camara a été retrouvé chez lui lors d’une perquisition sous bonne escorte. 

Dans ses aveux, livrés en garde à vue, Pape Alioune Fall affirme avoir attendu que le gardien- complètement déchargé- sorte de la maison pour se pointer sur les lieux. Sur place, il trouve Bineta Camara qu’il essaye d’amadouer. Mais cette dernière le rejette et commence à crier. Pris de panique, d’après ses dires, il a tenté de la maîtriser mais, dans l’action, lui aurait donné un coup à la tempe qui l’aurait tué. Pourquoi s’est-il emparé du téléphone de la victime? Parce que tout simplement, Pape Alioune Fall, précise l’avoir appelé pour être sûr qu’elle était sur les lieux. Et pour éviter qu’on découvre qu’il a été la dernière personne à appeler Bineta Camara, il a tenté de faire disparaître le téléphone. Pendant que Bineta Camara sera portée sous terre aujourd’hui à 10 heures, son bourreau présumé devrait être présenté au parquet après une reconstitution des faits qui risque d’être mouvementée. En attendant Pape Alioune Fall porte comme un boulet les griffures-photographiées-laissées sur son corps par Bineta Camara qui se sera battue jusqu’à son dernier souffle.

 

Partage




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Powered by Live Score & Live Score App