Arabic AR Chinese (Simplified) ZH-CN Dutch NL English EN French FR Portuguese PT

Ousmane Sonko face à la presse.

Partage sur les réseaux sociaux
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le leader des patriotes a fait face à la presse hier pour tirer la sonnette d’alarme sur la dilapidation de nos ressources naturelles, notamment le minerai de fer de la Falémé. Dévoilant la convention entre le Sénégal et la société turque Tosyali, Ousmane Sonko invite le peuple à s’approprier le combat avant de mettre en garde le Président Sall.

Le leader de Pastef dit ne pas être surpris par le blanchiment d’Aliou Sall par le procureur de la République dans l’affaire Petro-tim. A en croire Ousmane Sonko, l’histoire lui donne raison. Et c’est pourquoi, il n’avait pas voulu participer à cette «farce».

Mais pour autant, il soutient que le frère du chef de l’Etat ne doit pas s’enflammer dans la mesure où le dossier connaîtra des évolutions au plan international. Même s’il s’est gardé de donné des détails, il annonce le plus grand camouflet de la justice sénégalaise dans les prochains jours.

Sonko et l’affaire des 94 milliards ?

L’épineuse affaire des 94 milliards Fcfa a été évoquée lors du point de presse animé hier par Ousmane Sonko. La question s’est posée sur le but réel de la tenue du point presse, en contraste avec les accusations de détournement de fonds portant sur le titre foncier 1451/R dont il fait l’objet.

A cet effet, il a indiqué qu’il n’y a qu’une seule plainte déposée et qu’il aurait contourné le procureur en déposant directement une plainte devant le juge d’instruction avec constitution de partie civile.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Powered by Live Score & Live Score App