Arabic AR Chinese (Simplified) ZH-CN Dutch NL English EN French FR Portuguese PT

Macky Sall s’attaque aux dépenses liées au téléphone…

Partage sur les réseaux sociaux
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sitôt après sa réélection, le Président Macky Sall promettait de revoir le train de vie de l’État et le comportement des agents de l’administration publique, en matière de dépenses des services publics. La mesure de restriction des lignes de téléphone mobile à la charge de l’Etat s’inscrit dans cette dynamique. L’usage des téléphones portables est désormais restreint, plafonné selon un montant forfaitaire mensuel, pour diminuer les dépenses dans l’administration depuis le 1er septembre 2019, d’après le dernier communiqué du Gouvernement. Une allocation mensuelle forfaitaire pour charges de téléphonie mobile à certains agents de l’Etat est mise en œuvre, avec le décret 2019-1310. Cette décision qui serait déjà effective entraîne la suspension de tous les appels sortants. Il est, cependant, précisé que les appels entrants sont maintenus jusqu’au 30 septembre prochain, avant que les lignes ne soient intégralement résiliées. Et qu’à cet effet, une allocation forfaitaire a été intégrée dans les salaires de ce mois d’août 2019 des ayants droit.

L’eau, l’électricité, les véhicules et le carburant suivront

Restons avec le Président Macky Sall qui met à exécution ses menaces de réduire les dépenses publiques. Il avait révélé que l’Etat a dépensé plus de 307 milliards Fcfa rien que pour l’achat des véhicules et un peu près de 17 milliards Fcfa pour la facture de téléphone des agents. Dans le communiqué parvenu à «L’As», il est indiqué que les revenus générés par ces restrictions bénéficieront à la population, notamment en vue des besoins exprimés en termes de santé, d’éducation, de formation professionnelle. Mais également d’infrastructures pour restaurer l’équité territoriale et la justice sociale. Le montant des économies attendues de ces réformes n’a pas été indiqué par les autorités. Ces limitations devraient s’étendre au téléphone fixe, à l’internet, à l’eau, à l’électricité, aux véhicules administratifs et au carburant afin de consacrer «un Etat modeste et efficace».




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Powered by Live Score & Live Score App