Arabic AR Chinese (Simplified) ZH-CN Dutch NL English EN French FR Portuguese PT

Inquiet à la Cité Maristes, Moustapha Diakhaté leur apporte soutien.

Partage sur les réseaux sociaux
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Malgré le danger qu’ils encourent à cause de l’état de délabrement des immeubles construits par la Sn Hlm, les occupants ne comptent pas quitter les lieux. Ils défient les autorités étatiques en déchirant la sommation qui leur a été adressée. Ils redoutent en effet le syndrome de 2006 où l’État leur avait proposé des immeubles, le temps de réhabiliter la cité.

Mais c’était la galère. C’est pourquoi, en dépit de la proposition de leur payer le loyer le temps de la réhabilitation, ils campent sur leur position quitte à être déguerpis de force.

Les 350 familles occupant les immeubles de la Sn-Hlm des Maristes peuvent compter sur le soutien du ministre-conseiller, Moustapha Diakhaté. Ce dernier leur manifeste sa solidarité. L’ancien parlementaire accuse d’emblée l’Etat d’avoir failli à ses devoirs. Pour lui, dans le scandale des maristes, c’est la Sn-Hlm qui a fauté et elle doit assumer ses responsabilités et supporter toutes les conséquences de ses manquements.

A ce propos, il demande à la Sn Hlm d’héberger gratuitement les familles et de reconstruire les immeubles avec toutes les normes de sécurité et de qualité requises. Pour lui, les 350 familles victimes de la SN-Hlm ne doivent pas quitter les lieux sans avoir les garanties de retrouver leurs appartements. Il pense qu’elles ne doivent pas être les victimes d’une situation qu’elles n’ont ni créée ni entretenue.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Powered by Live Score & Live Score App