Arabic AR Chinese (Simplified) ZH-CN Dutch NL English EN French FR Portuguese PT

Un an de prison ferme contre la lesbienne Hawa Watt.

Partage sur les réseaux sociaux
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La lesbienne Hawa Watt va rester un an à la citadelle du silence pour réfléchir sur ses actes. Poursuivie pour «actes contre nature, menaces de mort et destruction de biens appartenant à autrui», elle a persisté à la barre qu’elle a donnée à son «ex-petite amie» le plaisir que cette dernière n’a jamais reçu d’un homme.

En effet, le 18 aout dernier, craignant de perdre sa petite amie Coumba Dramé qui s’est réconciliée avec son mari, Hawa Watt a débarqué chez elle en compagnie de 20 filles pour la menacer de mort, l’agresser avant de balancer des pierres sur son domicile.

Cependant, Hawa Watt indique qu’elle ne s’est pas rendue chez la plaignante, mais plutôt chez son mari pour qu’il lui rembourse l’argent qu’elle a dépensé pour les soins de son fils. Dans son réquisitoire, le parquet a requis 2 ans fermes contre Hawa Watt. Ce qui a mis en furie le père de la prévenue. Le vieux a versé de chaudes larmes jusqu’à troubler l’audience.

Le Tribunal a relaxé Hawa Watt du délit de menace de mort avant de retenir les délits d’actes contre nature et dommage à la propriété d’autrui. Ainsi, elle a été condamnée à une peine d’un an ferme et à payer 100.000 Fcfa à Coumba Dramé et 200.000 Fcfa à sa mère Ciré Dramé.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Powered by Live Score & Live Score App