Arabic AR Chinese (Simplified) ZH-CN Dutch NL English EN French FR Portuguese PT

Lancement des travaux du Brt : un investissement de « 300 milliards FCFA », affirme le président Sall

Partage sur les réseaux sociaux
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Président Macky Sall a procédé hier au lancement des travaux du projet de Bus rapid transit (Brt). D’un coût de 300 milliards de francs Cfa, ce projet, qui va transporter 300 mille voyageurs quotidiennement, «permettra de réduire de moitié le temps de trajet entre Guédiawaye et Dakar».

Un autre grand chantier d’infrastructure au Sénégal. Après le Train express régional (Ter), Macky Sall vient d’engager la réalisation du projet Bus rapid transit (Brt). D’un coût estimé pour le moment à 300 milliards de francs Cfa, le Brt va traverser les communes de Cambérène, Patte D’oie, Grand-Yoff, Dieuppeul-Derklé, Sicap-Liberté, Mermoz Sacré-Cœur, Grand-Dakar, Point E Amité, la comme de Fass-Colobane, Gueule Tapé, Médina et enfin Dakar Plateau.

En présence des représentants de la Banque mondiale, de la Banque européenne d’investissement (Bei), ainsi que des responsables politiques du département de Guédiawaye, le président de la République a réaffirmé son ambition de bâtir un réseau de mobilité collective, doter le pays d’un système de transport moderne. «Ce projet sera réalisé sur une longueur de 18 km à partir de cette plateforme où sera érigé le pôle d’échange multimodale de Guédiawaye qui marquera le point de départ de la future ligne de Bus à haut niveau de service.

Ce Brt pourra transporter quotidiennement, 300 mille voyageurs. Ce système de transport collectif moderne et confortable mais également sûr et régulier et qui sera à un prix abordable, permettra de réduire de moitié le temps de trajet entre Guédiawaye et Dakar», a déclaré Macky Sall hier, lors du lancement des travaux du Brt. Lequel projet, indique le chef de l’Etat, sera réalisé sur la base d’un mécanisme de financement innovant. Un mécanisme, selon lui, intégrant l’investissement privé à hauteur de 15% pour l’acquisition et l’exploitation d’un matériel roulant répondant aux standards internationaux…Toujours dans son discours, le Président Sall assure qu’avec le Brt, «Dakar sera plus verte, plus propre, plus viable et plus attractif». 

Ainsi engage-t-il le ministre en charge des Infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement d’accélérer la modernisation du système de transport public, afin d’améliorer notamment l’offre de service dans le transport public.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Powered by Live Score & Live Score App